Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram

Multiplication des actes de délinquance (juvéniles, policiers)

L’année 2018 aura vu de nombreuses polémiques fleurir au sujet d’une possible recrudescence de la délinquance en banlieue. Entre débordements, bavures policières, incivilités en tout genre, l’émission Balance ton post est revenue sur la question lors de son hebdomadaire du 19 Octobre 2018.

Le contexte du débat de Balance ton post

Suite à la publication cette semaine sur Snapchat, suivie d’un relais d’indignation sur les réseaux sociaux, présentant l’agression verbale de policiers de Champigny-sur-Marne (94500), intervenant (ou pas…) dans la Cité des Boullereaux,  Cyril Hanouna avait le choix de consacrer l’un des sujets de l’émission Balance ton post du 19 Octobre a la question de la présence de l’état, et notamment des forces de l’ordre, au sein des quartiers populaires ou des cités banlieusardes.

Sur le plateau étaient invités pour représenter la police

Une précocité de la délinquance

2018 sembla naître sous le signe des affrontements entre jeunes et forces de l’ordre. Durant la soirée du nouvel an, 17 Octobre Melenchon Insoumissuite à la mauvaise organisation d’une fête illégalement organisée à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, ayant dégénéré en agression envers une jeune policière passée à tabac alors qu’elle intervenait pour un tapage nocturne.

Depuis, les médias ainsi que les réseaux sociaux relayent quasi-quotidiennement des actes de délinquance commis par des adolescents, voire de pré-adolescents, souvent en bande adverses, munies de divers armes de poing ou d’instruments utilisés comme arme (barres de fer, battes de baseball, chaînes de vélos).

Ces dernières semaines, de nombreux médias, interloqués, se sont penchés sur cette recrudescence des jeunes de banlieue, à un âge de plus en plus précoce.

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram