L’édito du 08.03: Effondrement d’un hôtel réquisitionné pour le Coronavirus

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram

L’édito du 8 Mars 2020 concernant le mystérieux effondrement d’un hôtel chinois réquisitionné pour accueillir 70 personnes mises en quarantaine dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coranavirus.

Un curieux effondrement

par Live A. Jéjé

La Chine, pays foyer du Coranavirus qui fait couler tant d’encre ces dernières semaines, et qui recense déjà plus de 3000 morts depuis sa découverte, a vu avec stupéfaction un hôtel réquisitionné pour loger des personnes qui étaient entrés en contact avec des patients atteins du virus, s’effondrer subitement vers 19h30 heure locale (début d’après-midi heure de Paris).

Tel que le montrent les deux vidéos de nos confrères du Huffington Post et du Parisien, les dégâts sont importants. 

Source: Le Huffington Post
Source: Le Parisien

Un hôtel 5 étoiles réquisitionné

L’hôtel Xinjia, situé dans le sud-est du pays, plus précisément à Quanzhou, dans la province du Fuijan, s’est subitement écroulé à la stupéfaction des passants et habitants de la commune. 

8 mars effondrement hôtel chine hôtel Xinjia
L’hôtel Xinjia, qui s’est effondré hier soir en début de soirée (heure chinoise)

Cet hôtel 5 étoiles, récemment réquisitionné pour héberger des personnes mises en quarantaines pour avoir été en contact avec des patients atteints du Coronavirus, comme d’autres établissements dans le pays.

L’ampleur des dégâts

Aux dernières nouvelles reçues par l’AFP, l’immeuble s’est totalement effondré sur lui-même, ce qui a nécessité l’arrivée sur place de plus de 700 secouristes, avec des engins de chantier.

Si la moitié des hôtes ont pu être évacués, une trentaine de personnes seraient encore prisonnières des gravats.

Un effondrement soudain et difficilement explicable

A l’heure qu’il est, il est encore trop tôt pour déterminer les circonstances de ce qu’il s’est produit. Nombre de personnes ont tenté de contacter leurs proches qui logeaient provisoirement dans cet hôtel, ainsi que le rapporte le journal chinois Le Quotidien du Peuple ou encore un journaliste de Reuters, qui a enregistré le témoignage de plusieurs personnes dont le proche n’a toujours pas été retrouvé dans les gravats. 

Je ne peux pas les contacter, ils ne répondent pas à leurs téléphones, fait-elle savoir. Je suis aussi en quarantaine [NDLR: dans un autre hôtel réquisitionné] et je suis très inquiet, je ne sais pas quoi faire. Ils étaient en bonne santé, ils prenaient leur température tous les jours et les tests ont montré que tout était normal

Source: Reuters

La commune de Quanzhou avaient recensé jusqu’à présent 47 cas de contamination

Rien ne permet de dire dans quelles circonstances ce drame a eu lieu. Les médias français parlent pour le moment « d’incident« . L’on peut toutefois exclure l’hypothèse d’une surpopulation de l’établissement, l’hôtel comptant 70 hôtes pour 80 chambres. 

Le début des thèses complotistes

La Chine, toujours très sensible à ne pas en dire trop, n’a donné pour le moment aucune explication sur quelque indices que les secouristes auraient pu glaner durant le sauvetage, qui se poursuit. De quoi faire naître les premiers commentaires complotistes, caractéristiques de notre époque.

L’hypothèse complotiste serait pour le moment à exclure aux vues des premières images du drame. En effet, les vues aériennes prises du site dévasté ont plutôt tendance à montrer de prime abord aucun signe caractéristique d’un immeuble qui aurait subi de processus d’un effondrement sous forme de démolition contrôlée

Toutefois, la Chine devra vite donner des réponses. Alors qu’elle paye extrêmement cher, aussi bien financièrement qu’en termes sanitaires, ce virus qui s’est répandu en deux mois au reste au monde, ralentissant profondément l’économie, si elle ne diligente pas une enquête ou ne fournit pas de rapides explications, il n’en faudra pas plus pour que fleurissent maints scénarios présumant qu’ils ont souhaité se débarrasser intentionnellement des individus placés en quarantaine. 

Ce serait bien sûr peu crédible puisque de nombreux autres hôtels ont été réquisitionnés, mais les nombreux mensonges d’état (et la Chine est parmi les pays les plus doués en la matière) qui se sont accumulés ces dernières années (Tchernobyl, armes de destruction massives en Irak) ont su provoquer une défiance généralisée du citoyen lambda qui le pousse à être sur ses gardes dès qu’il y a un nouvel événement, telles que le montrent les diverses théories qui circulent déjà sur le Coronavirus en lui-même. 

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.