L’édito du 05.03 – Polémique UNEF Nanterre / Aya Nakamura: choquant ?

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram

L’édito du 5 Mars 2020 consacré à la polémique ayant secoué aujourd’hui Twitter suite à l’annonce par l’UNEF de Nanterre qu’elle renommera un amphithéâtre au nom d’Aya Nakamura à l’occasion du la journée des droits de la femme.

Soutien à Aya Nakamura (à 40 %), et soupçons quant à son instrumentalisation par l’UNEF

par Live A. Jéjé

Alors que nous nous apprêtons à célébrer comme chaque année, la Journée Internationale de Lutte pour les droits des femmes, l’UNEF (Union National des Etudiants de France) de l’université Paris-Nanterre a décidé de renommer pour l’occasion les amphithéâtres de l’établissement par des noms de femmes qu’ils ont considéré « influentes ».

Pour annoncer leur initiative, les membres de l’UNEF de Nanterre ont publié un tweet en faisant le choix de mettre en exergue quelques femmes parmi celles choisies par l’union : Beyonce, Aya Nakamura, Rokhaya Diallo, Assa Traoré (qui se bat pour faire reconnaître l’injustice présumée qu’aurait subie Adama Traoré).

Le tweet de l’UNEF de l’université Paris-Nanterre

C’est un véritable flot de réactions, tantôt moqueuses, du choix de faire figurer Aya Nakamura parmi ces femmes « influentes », tantôt désapprobatrices (mais, nous le verrons, la frontière entre les deux types de critiques est subtilement reliée par des ponts qui ne peuvent les dissocier totalement) quant à la ligne idéologie soupçonnée d’être à l’origine de ce choix de noms.

Un tweet purement commercial ou révélateur d’une idéologie ?

Une liste totalement « racisée » ?

Parmi cette seconde catégorie d’internautes contestataires, c’est bien entendu la question, cent fois soulevé ces dernières années, de la présence exclusive, parmi les quelques personnalités citées par l’UNEF d’individus « racisés », pour reprendre le terme utilisé par les courants intellectuels indigénistes et décoloniaux qui ont acquis une popularité indéniable au sein des universités, parisiennes particulièrement, ces dernières années.

Les 4 noms qui ont été cité dans le tweet promotionnel de l’Union Nationale des Etudiants de France de l’événement, ne couvrant pas le nombre d’amphithéâtres que l’université de Nanterre possède, les jours prochains nous apprendront sûrement si toutes les femmes que l’UNEF qui ont jugé assez influentes pour renommer ces salles de cours ou de conférence seront toutes ou non, et c’est tout l’objet des critiques d’une partie des internautes comme des médias qui ont réagi à la démarche, des femmes issues de la diversité et du multiculturalisme français.

Pourquoi une liste exhaustivement composée de femmes issues de ces termes, déjà si gênants à employer, des « minorités », de la « diversité » constituerait-elle un problème ? Le lambda ou le non-initié aux engagements idéologiques et politiques de nombre de comités de l’UNEF, des procédés rhétoriques de leurs discours et pour les comités les plus clivants de leurs activités sur le terrain, ayant plus d’une fois attiré l’œil des médias et suscité la polémique, pourrait conclure qu’après tout, cela n’a jamais posé de problèmes à personne que pour des nombreux autres 8 mars, l’on rende hommage à des femmes dans leur immense majorité blanches, et qu’il ne serait en rien choquant que pour une fois, ce soient des femmes uniquement issues de ces diversités, qui seraient mises à l’honneur.

La guerre des antiracistes

D’un côté, une sphère historique, symbolique de la génération « Touche pas à mon pote » qui avait donné lieu à la création de SOS Racisme, qui militent depuis quarante ans pour un meilleur équilibre dans la représentation des personnalités culturelles, politiques, historiques, qui ont fait le rayonnement de la France en particulier, et du monde dans une autre mesure. Une sphère qui se bat pour qu’une Christine Taubira ou une Angela Davis soient considérées et célébrées de la même manière qu’une Marie Curie ou qu’une Simone Veil.

5 mars UNEF Aya Nakamura touche pas à mon pote
La célèbre main jaune du mouvement des années 80

D’un autre, une sphère plus radicale, née de la lassitude des immigrés ou de leurs descendants de voir les premiers ne pas parvenir, par un universalisme qu’ils jugent inutiles, à obtenir des résultats concrets ou suffisants. Une mouvance décoloniale, critique du fameux « Touche pas à mon pote » qui constituerait à leurs yeux déjà, par l’emploi du « mon pote » un slogan non inclusif, qui ne donneraient pas directement la parole aux « minorités » mais à des personnes qui n’auraient pas à souffrir des discriminations raciales.

Cette mouvance, qui accoucha à la fin des années 2000 sur la création de mouvements dits « indigénistes » (à l’image des Indigènes de la République), mouvements qui pour favoriser leur inclusion, du moins une meilleure considération des « racisés » au sein de la société française, n’hésitent pas à appliquer l’adage « la faim justifie les moyens », par une philosophie et un activisme plus radicaux, afin d’imposer, puisque la France ne leur aurait pas accorder les mêmes choses que des citoyens « de souche », leur présence dans la société, et obtenir les mêmes droits que le reste de la population.

Des méthodes d’action plus radicales donc, et qui sont souvent matières à débat (tel que l’organisation d’événements exclusivement réservés à des personnes « non-blanches », ou qui tolère sinon leur présence du moment qu’elles ne s’expriment pas). Une mouvance souvent qualifiée d’extrémiste, et qui apparaît, aux yeux de leurs contradicteurs, comme contre-productif, ne provoquant que plus de divisions au sein d’une France déjà fragmentée, et qui en pousserait peu à peu les adeptes à se marginaliser de ceux qui n’adhèrent pas à leurs principes, au risque de créer une société dans la société.

Un énième coup de buzz ?

Il ne fait aucun doute que l’UNEF est aujourd’hui plus proche de la caste intellectuelle indigéniste que de l’antiracisme universel encore soutenu par la majorité des français, bien que nous assistions à une résurgence du racisme ces dernières années, ce qui explique ce pourquoi le choix d’établir une liste qui est présentée, qu’elle le soit ou non en réalité, sur Twitter par ceux qui l’ont rédigé, comme entièrement « racisée », soulève de nombreuses indignations, tout symptomatique qu’il est pour de nombreux individus d’un « racisme inversé » qui semblerait se développer de plus en plus au sein des milieux intellectuels, et particulièrement estudiantins, qui exclurait progressivement les personnes blanches pour accorder une place plus importante aux autres. Une intention qui peut paraître louable mais qui userait de concepts et de processus racistes que susciteraient une indignation unanime s’ils étaient perpétrés à l’encontre de personnes « racisées ». Encore une fois, c’est à un raisonnement de type « deux poids, deux mesures » qui semble émerger à l’analyse de tous les sujets qui font l’actualité ces dernières semaines.

Mais il conviendrait de ne pas laisser l’émotivité propre à la réaction, à la désapprobation prendre le pas sur la raison. Le tweet de l’UNEF, tel qu’il a été présenté, en ne citant volontairement que quelques exemples de noms, parmi lesquels une figure de proue de la philosophie décoloniale, Rokhaya Diallo, deux artistes très populaires, Beyonce et Aya Nakamura, auprès des jeunes qui présentent le moins d’intérêt pour tout ce qui sort du cadre de la « culture de masse », endoctrinés par les médias mainstream, et la sœur d’un jeune homme dont le décès survenu au cours d’un contrôle de gendarmerie fait toujours polémique et qui est engagée contre les dérives et les abus des corps dépositaires de l’autorité, n’est pas anodin.

Gageons que la liste de l’UNEF soit uniquement composée de personnes noires, il était bien plus bénéfique pour attirer l’attention des internautes sur leur initiative de nommer ces 4 personnes plutôt que d’autres figures culturelles noires moins connues susceptibles d’apparaître sur cette liste, comme Maboula Souhamoro mais encore l’actrice Aïssa Maïga, qui a beau avoir attirée les projecteurs par un plaidoyer engagé sur le manque de diversité dans le cinéma français (et qui restera quoi qu’on en pense dans les mémoires d’un certain nombre de personnes), il y a une semaine, ne jouit pas d’une reconnaissance aussi forte de la part du jeune public qu’Aya Nakamura.

Il y a bien évidemment une stratégie commerciale et tape à l’œil pour l’UNEF de Nanterre à avoir fait le choix de ne présenter que ces quatre personnalités, qu’on ne saurait leur reprocher à l’ère du buzz permanent.

L’instrumentalisation d’Aya Nakamura ?

Une cynique intention ?

Cette stratégie commerciale, qui a consisté à nommer Aya Nakamura, peut-être même à la choisir même parmi la liste de ces femmes influentes à laquelle l’UNEF de Nanterre veut rendre hommage, a porté ses fruits tout autant qu’elle a été critiquée, par la seconde moitié des détracteurs de l’initiative des étudiants de l’Union.

C’est d’ailleurs parce que ce choix a été remis en cause que le tweet de l’UNEF a pu faire le tour du web et être connu de millions de personnes en quelques heures. De là à ce que le choix de donner le nom d’Aya Nakamura à un amphithéâtre eut été savamment calculé, il n’y a qu’un pas. Ces mêmes cercles d’étudiants, qui aujourd’hui la mettent à l’honneur furent, et à plus d’une reprise, les premiers à clabauder à son égard, et à de multiples occasions.

Une indignation de la part des personnes noires du choix de l’UNEF

Tout le monde se souvient dans quels termes nombre de personnes noires, et parmi elles, une grande majorité d’étudiants, avaient réprimé l’attitude de la chanteuse à succès, qu’ils assimilaient à celle d’une « starlette » et qui selon eux ne donnait pas une image positive de la « communauté » noire (qui pour précision, n’a en France, aucune existence légale, la République ne reconnaissant qu’une seule communauté, le « peuple français »).

Des réprimandes renforcées par le fait qu’elle est, malgré les nombreuses remises en cause de son talent et l’objet des moqueries dont elle est la cible via les multiples dénonciations de la  « simplicité » de ses textes, une des rares chanteuses noires françaises qui ont accédé à une tel niveau notoriété, et plus encore, la première artiste noire ayant fait carrière en France à vendre autant d’albums depuis Carole Fredericks dans les années 80 et 90, et qu’à ce titre, elle sait qu’elle est considérée par les jeunes générations comme un modèle.

Aya Nakamura a par le passé exprimé sa volonté de ne pas devenir une icône quelconque, ni le porte-voix de combats idéologiques. Et si cela n’avait, l’on s’en doute, pas plu du tout à nombre de personnes noires qui croient et défendent cette idée de « communauté », un véritable épiage contre la chanteuse avaient fleuri, notamment sur Twitter, de toutes ses déclarations, ses faits et gestes, avec à la clef de longs kaddishs à son encontre dès qu’un mot, qu’un comportement (comme lorsqu’elle n’avait pas pris le temps de saluer des personnes africaines dans un aéroport) semblait à leurs yeux déplacés.

Ainsi, l’on retrouve aujourd’hui parmi les nombreux commentaires faisant état d’une consternation à voir décerner à Aya Nakamura le titre de « femme influente », une indignation de la part de personnes noires à ce qu’elle soit choisie à défaut de personnalités politiques ou intellectuelles à l’image de Danièle Obono, Christine Taubira, Rama Yade ou des artistes comme Calixthe Beyala, Marie NDiyae, Fatou N’diaye, Fatou Diome.

La légitimité d’Aya Nakamura

Pour ce qu’il est du reste des réactions observées suite à ce tweet de l’UNEF de Nanterre concernant Aya Nakamura, contenant énormément de moqueries, pour les raisons évoquées ci-haut, si l’on est en droit de ne pas aimer ce qu’elle chante, de ne pas lui trouver de talent, la condescendance et le mépris qui transparurent dans maintes réactions ne sont pas très respectueuses pour la jeune femme, qui n’a jamais rien demandé à personne qu’on la prenne pour autre chose que ce qu’elle est : une chanteuse populaire, qui ne prétend ni être Molière, ni Nina Simone, une artiste qui n’est peut-être pas un puits de science, mais demeure une figure noire contemporaine française à l’influence indéniable ; si indéniable qu’elle se retrouve instrumentalisée dans cette histoire, et doit essuyer une nouvelle fois un nombre non-négligeable de remarques humiliantes.

Please follow and like us:
RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YouTube
Instagram

127 réflexions sur “L’édito du 05.03 – Polémique UNEF Nanterre / Aya Nakamura: choquant ?

  • novembre 16, 2020 à 11:02
    Permalien

    I simply desired to thank you very much once again. I am not sure the things that I would’ve undertaken in the absence of these tactics revealed by you about such concern. It was before a daunting scenario in my opinion, nevertheless taking a look at a well-written manner you treated it made me to jump with gladness. Extremely grateful for the information and then pray you know what an amazing job you have been accomplishing instructing most people by way of your blog. I know that you’ve never come across all of us.

    Répondre
  • novembre 16, 2020 à 11:03
    Permalien

    My wife and i were very thrilled when Michael managed to conclude his inquiry through the precious recommendations he got out of the web page. It is now and again perplexing just to possibly be offering instructions that men and women could have been selling. So we recognize we have the website owner to appreciate because of that. The type of illustrations you made, the simple web site menu, the relationships you help to foster – it’s got many exceptional, and it’s really aiding our son and us feel that that idea is satisfying, and that is unbelievably essential. Thanks for the whole thing!

    Répondre
  • novembre 16, 2020 à 11:08
    Permalien

    I really wanted to send a simple comment to be able to thank you for all the nice ways you are placing at this website. My considerable internet investigation has finally been compensated with really good insight to go over with my relatives. I ‘d tell you that we visitors are definitely fortunate to dwell in a very good website with many perfect people with good opinions. I feel truly privileged to have come across the webpage and look forward to plenty of more exciting moments reading here. Thanks again for all the details.

    Répondre
  • novembre 16, 2020 à 11:13
    Permalien

    Thanks so much for providing individuals with such a wonderful chance to check tips from this site. It is usually very cool and full of fun for me personally and my office friends to visit your site at least 3 times in one week to see the new things you have. And indeed, we are certainly astounded considering the fabulous points you serve. Certain 4 facts in this article are in reality the simplest we have all ever had.

    Répondre
  • novembre 16, 2020 à 11:18
    Permalien

    I simply wanted to develop a comment to express gratitude to you for some of the superb points you are showing at this site. My considerable internet search has at the end of the day been paid with reasonable points to go over with my friends and family. I would suppose that many of us readers actually are really fortunate to live in a great website with very many wonderful professionals with very beneficial strategies. I feel somewhat fortunate to have come across your entire webpages and look forward to really more awesome times reading here. Thank you once more for a lot of things.

    Répondre
  • novembre 19, 2020 à 10:05
    Permalien

    Thanks so much for giving everyone remarkably terrific possiblity to read from this blog. It is always very terrific and jam-packed with fun for me personally and my office friends to search your website really three times in one week to read the fresh secrets you have. And of course, I’m so usually happy with the eye-popping pointers served by you. Selected 4 facts in this posting are undoubtedly the simplest I have had.

    Répondre
  • novembre 19, 2020 à 10:05
    Permalien

    Thanks for your own efforts on this web page. My niece enjoys making time for internet research and it’s really obvious why. A number of us learn all regarding the lively manner you provide powerful suggestions through your website and improve response from some others on this concept plus our child is actually understanding so much. Have fun with the rest of the new year. You are always carrying out a useful job.

    Répondre
  • novembre 19, 2020 à 10:06
    Permalien

    I truly wanted to post a remark to be able to appreciate you for all of the fabulous points you are posting on this site. My long internet investigation has finally been honored with awesome insight to talk about with my co-workers. I ‘d declare that many of us website visitors actually are truly blessed to live in a great community with so many awesome individuals with beneficial principles. I feel pretty fortunate to have discovered your web pages and look forward to really more brilliant moments reading here. Thanks once again for a lot of things.

    Répondre
  • novembre 19, 2020 à 10:06
    Permalien

    My husband and i got so lucky Albert managed to carry out his research through the ideas he gained while using the site. It’s not at all simplistic to just happen to be making a gift of hints that many most people might have been trying to sell. We really fully understand we now have the writer to be grateful to for this. The illustrations you have made, the straightforward website menu, the relationships you make it possible to promote – it is many spectacular, and it’s really making our son and us feel that the idea is amusing, and that is unbelievably indispensable. Many thanks for everything!

    Répondre
  • novembre 22, 2020 à 7:14
    Permalien

    Absolument NOUVEAU mise à jour du package SEO / SMM « XRumer 19.0 + XEvil 5.0 »:
    captchas résolution de Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
    et plus de 12000 autres types de captcha,
    avec la plus grande précision (80..100%) et la plus grande vitesse (100 img par seconde).
    Vous pouvez connecter XEvil 5.0 à tous les logiciels SEO / SMM les plus populaires: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke et plus de 100 autres logiciels.

    Intéressé? Il y a beaucoup de vidéos impitoyables sur XEvil dans YouTube.
    Bonne chance!

    Répondre
  • novembre 22, 2020 à 6:51
    Permalien

    I must express my appreciation to you for rescuing me from this particular matter. After exploring throughout the world-wide-web and obtaining advice which were not powerful, I believed my entire life was over. Living without the solutions to the issues you have sorted out all through your entire short post is a critical case, and those which might have in a wrong way damaged my career if I had not encountered your site. Your good skills and kindness in dealing with all areas was very helpful. I’m not sure what I would’ve done if I had not come across such a solution like this. I can also at this time look ahead to my future. Thanks a lot very much for your specialized and sensible help. I won’t think twice to recommend your web blog to anyone who needs counselling on this situation.

    Répondre
  • novembre 22, 2020 à 6:51
    Permalien

    Thank you a lot for giving everyone an extraordinarily spectacular possiblity to read articles and blog posts from this website. It is always very fantastic and as well , full of a good time for me personally and my office colleagues to search your site at the least three times a week to see the latest guidance you have got. And definitely, I am just certainly amazed with the awesome advice you give. Certain two ideas on this page are clearly the most beneficial we have had.

    Répondre
  • novembre 22, 2020 à 6:51
    Permalien

    I wanted to post a simple message so as to express gratitude to you for all the precious ideas you are showing at this site. My extended internet investigation has finally been rewarded with wonderful information to exchange with my two friends. I would assert that many of us site visitors actually are undoubtedly endowed to be in a very good place with so many marvellous people with beneficial methods. I feel somewhat blessed to have discovered the webpages and look forward to some more fun minutes reading here. Thanks once more for all the details.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.